La Porte interdite

Résumé de l’éditeur : Jane Hawk, que la presse a surnommée le « Beau Monstre », vient d’être inculpée pour espionnage, trahison et meurtres. Autant de crimes dont elle est innocente… L’organisation secrète aux nombreuses ramifications qu’elle combat a décidé de resserrer son étau. Mais Jane, qui se rapproche du cerveau du complot, contre-attaque. Ses ennemis vont bientôt apprendre le sens du mot « peur ». Leur riposte ne se fait pas attendre. De nouvelles menaces se dressent devant elle. Objectif : la neutraliser. Et Travis, son fils âgé de cinq ans, est enlevé. S’engage alors un combat sans merci entre Jane et l’organisation secrète, qui redoute que la porte interdite soit franchie…

Jane Hawk est l’ennemi public numéro 1. Recherchée par toutes les polices des États-Unis ainsi que par le FBI, la NSA et tout ce que les États-Unis comptent de services secrets. On ne donne par cher de sa peau. Son crime ? Sa volonté de révéler à tous le Complot que les Arcadiens mettent en place pour contrôler tout le pays.
Menés par Gottfrey, un homme impitoyable et dont la raison semble altérée par l’allégeance qu’il voue au Grand Ordonnateur, les Arcadiens ont pris Hawk en chasse.
Après avoir maquillé la mort du mari de Jane en un meurtre qu’elle aurait froidement commis, ils s’attaquent désormais à ses beaux parents, Clare et Ancel, dont Jane est très proche, et à son fils qu’elle a confié à des amis et qu’elle croit en sécurité.
Jane va pourtant vite se rendre compte qu’elle et son entourage ne trouveront refuge nulle part. Clare et Ancel sont suivis de près et menacés eux aussi d’assassinats, ou encore pire, menacés d’être transformés en pions, à la solde des Arcadiens, par injection de nanomachines dans leurs organismes. Transformés ainsi en Modifiés ils pourront indiqués aux Arcadiens ou Jane se trouvent. La situation va bientôt se dégrader lorsque les gardiens du fils de Jane vont se retrouver dans une bien mauvaise situation et l’enfant vite livré a lui-même, puis recueilli par un ami d’un ami, Asperger, très intelligent mais incapable de s’occuper d’un enfant.
Jane doit absolument arrêter tout cela, sauver ses beaux-parents, récupérer son fils et retrouver sa réputation, car pour le moment son surnom de Beau Monstre diffusé par les médias est loin d’être une réalité. Elle le sait, ses proches le savent mais elle devra le prouver à tout le monde. 
Elle semble en mauvaise posture, mais c’est sans compter sur des soutiens venant de tous horizons qui lui prêtent main forte.
Finalement, elle n’est peut-être pas aussi esseulée qu’elle le pense. 
Arrivera-t-elle toutefois à survir aux différents pièges tendus par les Arcadiens qui semblent avoir des ressources partout et sans limites mais qu’arriver a-t-il si certains Modifiés franchissent la Porte Interdite ? Voici un roman haletant, sans temps morts et pleins de rebondissements. Jane Hawk est une Jason Bourne ou un Éthan Hawk au féminin. Pas de répit pour les héros dans cette histoire aux multiples ramifications mais a une très bonne fluidité. On ne se perd pas dans les personnages qui sont pourtant nombreux. L’intrigue et les rebondissements sont distillés avec justesse et tout au long du récit pour maintenir le suspense jusqu’au bout.
Un récit d’espionnage plein d’actions et de surprises. Entre les poursuivants fous et obsédés, les multiples embûches et les morts qui tombent comme des mouches, on peine à croire que Jane Hawk va pouvoir échapper à tous ces poursuivants. A lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close