Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Dernière nuit à Soho

Résumé de l’éditeur : Soho, quartier londonien populaire, se gentrifie à toute allure. Agatha, riche héritière, y possède des immeubles et projette de faire expulser ses locataires. Precious habite avec Tabitha les combles de l’un de ces immeubles, juste au-dessus du bordel où elle travaille. Il y a aussi Robert, ancien homme de main du père d’Agatha et client du bordel ; Lorenzo, cambridgien devenu acteur ; Cheryl alias Debbie McGee et Kevin alias Paul Daniels, un couple de SDF qui vivent dans les sous-sols ; Jackie Rose, policière qui enquête sur les personnes disparues et les réseaux de trafic sexuel. Ces trajectoires se croisent, formant un tissu cohérent : le récit de cette gentrification et des résistances qu’elle suscite. La bataille s’engage entre Agatha, décidée à faire évacuer l’immeuble pour y construire des restaurants et des appartements luxueux, et Precious, érigée en symbole des travailleuses du sexe qui perdraient tout si Soho perdait son âme pour devenir un quartier bourgeois.
Fiona Mozley met au premier plan des personnages de femmes fortes dans ce roman foisonnant, à la fois dramatique et burlesque.

Note de lecture : ❤️❤️❤️❤️🤍

Soho. Un pays, une ville, un quartier, une ferveur et des troubles. La vie serait en effet parfaite si l’un de ces immeubles n’était pas occupé par des professionnelles que la propriétaire voudrait bien expulser. Les prostituées, car il faut bien mettre un nom sur celles qu’Agatha Howard veut voir disparaitre de son immeuble, sont, de leur côté, prêtes à tout pour rester dans cet endroit qui n’est certes pas de première jeunesse, mais qui est leur cadre de vie en plus d’être leur lieu de travail. En tête de ces travailleuses du sexe, Precious, la quarantaine assumée et affirmée qui vit dans les combles avec Tabitha, ex prostituée qui aide Precious dans sa vie quotidienne. Precious va devenir l’un des symboles de la lutte contre la propriétaire. Mais il n’y a pas qu’elle dans SoHo. On suit aussi Lorenzo et ses envies d’acteur ; Robert, l’ancien homme de main du père d’Agatha qui est l’un des clients fidèles du bordel ; les deux SDF Debbie McGee (Cheryl) et Paul Daniels (Kevin) magicien ; l’assistante de ce dernier qui tente également de survivre dans les sous-sols de l’immeuble ; Dorian, un jeune homme, fils de l’avocat d’Agatha, qui se pose de multiple questions sur sa vie et son avenir, notamment auprès de sa petite amie Rebecca. Bref, SoHo c’est tout cela, un melting pot de vies, d’origines et de désirs différents. Pourquoi tout ce petit monde n’arriverait-il pas à vivre ensemble ? Une tranche de vie plus qu’un livre, voici ce que nous offre l’auteure Fiona Mozley. On alterne habituellement entre les personnages, les histoires, toutes intéressantes et troubles et on voit la vie du quartier évoluer avec eux. La ligne directrice reste les tentatives d’expulsion de l’immeuble par Agatha Howard, mais les histoires annexes sont tout aussi savoureuses. Deux femmes fortes sont au centre de cette histoire qui nous transporte dans un quartier vivant et bouillonnant. Une lecture très agréable parue aux éditions Joëlle Losfeld.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close