Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Sous ta peau, le feu

Résumé de l’éditeur : Bordeaux, 1764. Ange Rouvray accompagne son père médecin dans ses visites auprès des malades. L’épidémie de variole fait rage et pour se protéger, il faut porter un masque, se désinfecter les mains, garder ses distances…
La jeune Esmée de Montagu a vu mourir en quelques semaines son père, son frère, ses sœurs. Elle reste seule avec sa mère, tellement pleine de chagrin qu’elle n’a plus de larmes. La comtesse Isabeau de Montagu, est obsédée par l’idée de garder sa dernière fille en vie. Elle veut tester sur elle une technique controversée et dangereuse et fait appel au docteur Rouvray, qu’elle espère ouvert à cette pratique nouvelle. Lors de cette visite, Esmée et Ange se rencontrent. Et tombent amoureux. Mais comment une histoire est-elle possible entre ces deux êtres que tout sépare ?

Je suis passée à côté de ce roman l’été dernier, mais qu’importe, je le découvre et j’ai envie de le faire découvrir à mon tour. C’est le visuel soigné, mystérieux et intriguant qui a d’abord attiré mon attention et lorsque j’ai vu le nom de l’autrice, j’ai immédiatement entamé la lecture. Et comme à chaque fois, le style alerte de Séverine Vidal emporte le lecteur… Toujours engagée, elle propose plusieurs réflexions imbriquées sur la condition féminine à la deuxième moitié du 18e siècle, les tâtonnements de la médecine et la propagation d’une pandémie de variole. En contrepoint, il est question d’une relation amoureuse entre Esmée et Ange, les deux jeunes protagonistes éprises dès leur rencontre, mais cette attirance devait évidemment rester secrète sous peine de mort. J’ai littéralement dévoré ce roman choral vraiment très bien documenté, poétique à souhait malgré la gravité des sujets et d’une troublante actualité. Ange est touchante, attachante et solaire. Je me suis laissée happer par ce récit historique habile, d’une justesse rare et d’une force incroyable qui va infuser longtemps… A lire absolument.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close