Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Enfants de poussière

Résumé de l’éditeur : Dans le comté d’Absaroka, Wyoming, la découverte du corps d’une jeune Asiatique étranglée au bord de la route n’est pas monnaie courante. Et quand on retrouve près des lieux du crime un vagabond indien au physique de colosse, Virgil White Buffalo, en possession du sac à main de la victime, l’affaire semble être vite expédiée. Pourtant, le shérif Longmire a du mal à croire que Virgil soit l’assassin, d’autant que dans le sac à main de la morte, on découvre un vieux cliché qui le ramène à sa première enquête criminelle, près de quarante ans plus tôt, en pleine guerre du Vietnam. « Enfants de poussière » est un polar haletant qui nous entraîne des boîtes de nuit de Saïgon aux villes fantômes du Wyoming. Ce nouveau volet des aventures de Walt Longmire est l’un des plus ambitieux de son auteur.

Dans le comté d’Absaroka, Walter Longmire n’a qu’une seule crainte, les corps retrouvés sans identité pour lesquels ils seraient très difficiles d’enquêter. Contrairement aux comtés voisins, Absaroka ne compte actuellement aucune affaire de ce genre. Jusqu’au jour où le corps sans vie d’une jeune vietnamienne est retrouvé au cours d’un fauchage. Le Vietnam est un souvenir encore gravé dans l’esprit de Longmire tant il y a laissé des événements douloureux ; et pas seulement la guerre. Cette affaire s’annonce difficile. Pas d’identité pour cette jeune fille, pas de papier. Pas d’indices mais une mort violente. Jusqu’à la découverte non loin du corps, dans un tunnel, d’un géant Amérindien qui manque d’assomer le shérif. Dans ce tunnel sera aussi retrouvé peu après le sac de la jeune fille qui contient une vieille photo et quelques effets personnels. Sur cette photo Longmire est jeune, au Vietnam, en compagnie de Mai Kim une entraineuse locale qu’ il a connu pendant la guerre. Quel lien entre Walt Longmire, ce géant mutique de deux mètres dix et cette jeune vietnamienne assassinée ? Une affaire vite résolue ? C’est justement ce que le véritable assassin souhaiterait faire croire à Longmire… Quel lien avec un voyageur Vietnamien faisant partie d’une association recherchant les dust child, les enfants de poussière, ces enfants nés pendant le Vietnam de soldats Américains ?
Cette enquête va raviver des souvenirs lointains de Longmire pour lui permettre de découvrir la vérité sur cette affaire au présent. Lui qui aime parler aux morts, il va devoir faire confiance aussi aux vivants pour résoudre cette affaire.  Une très bonne enquête de Walt Longmire ! Ce qu’il y a de bien avec les héros récurrents c’est qu’on n’est jamais déçu. Les auteurs connaissent leurs héros sur le bout des doigts et savent se réinventer en permanence. C’est encore le cas ici. Beaucoup de rythme pour cette enquête. Des flash-back entre le Vietnam de 67/68 et le présent de l’enquête. L’histoire est simple mais le fond est plus dur, plus cruel dans ces rappels à cette période trouble qu’a été la guerre du Vietnam. Rien ne prépare de jeunes soldats à cela et les traumatismes se voient encore aujourd’hui. Une Histoire dans l’histoire qui ne fausse pas l’intrigue mais qui la rend encore plus réelle. On aime le style, le personnage, les ouaip nombreux du héros et c’est bien tout ce qui fait le mordant de Walter Longmire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close