Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Tant qu’il y aura de l’amour

Résumé de l’éditeur : Suzanne vit avec ses quatre enfants de quatre pères différents, Achille, Jules, Arthur et Mathilde qui ont entre 17 et 6 ans. Ils partagent un quotidien tendre et fantasque, à l’image de leur mère. Liés par un amour indéfectible, ils ont surmonté toutes les épreuves, jusqu’à ce jour de novembre 2015 où tout s’écroule.
Leur histoire rejoint alors celle du monde, et leur amour devient leur seule planche de salut
.

Note de lecture : ❤️❤️❤️❤️❤️

Voilà un roman de la rentrée littéraire aussi inattendu que solaire. Sandrine Cohen présente une famille atypique à laquelle on s’attache immédiatement et intensément. Elle parle des émotions avec toute la retenue et la pudeur qui s’imposent. Pourtant, au-delà de la sphère familiale, on se heurte à la violence du monde. Voilà donc un livre touchant et l’humanité éclatante des personnages nous saute au visage. Heureusement, la musique est omniprésente pour mieux affronter le tourbillon de la vie, tel un barrage contre la douleur. La poésie apporte également sa part de douceur. Au fil des chapitres, on sent le cœur se serrer devant cette mère courage pourtant dévastée. L’écriture est fluide et délicate, puis nous entraîne jusqu’à la dernière ligne sans qu’on ait vu les pages se tourner. Ce roman est vraiment une belle réussite, mais une pépite sans doute passée trop inaperçue lors cette rentrée littéraire ! A découvrir, vraiment…

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close