Jungle Park

  1. Tout commence par un homme parachuté d’un avion. C’est un condamné à mort, dans un futur où on ne brûle plus les prisonniers sur les chaises électriques : on les « condamne à l’Afrique ». L’Afrique, en effet, est devenue un véritable continent prison gardé par des drones, et le dépotoir des déchets industriels occidentaux – un endroit où les condamnés ont toutes les chances de mourir dans l’heure… à moins qu’ils n’évoluent vers une de ces espèces mutantes qui pullulent là-bas. Tony est ce condamné à mort : ancien directeur d’un parc d’attractions célèbre, riche et considéré, il a été injustement accusé de terrorisme. Par miracle, survit à la chute… pour entamer un long périple dans la jungle, entre enfer et rédemption. Pendant ce temps, à l’autre bout du monde, la fille de Tony trouve la trace des auteurs du complot dirigé contre lui : elle compte bien sauver son père !

Années 40, 2040. Antoine Belluin a l’ingénieuse idée de créer un parc un peu particulier Africaland qui va vite faire un carton. Son originalité et l’effet de nouveauté vont faire le succès de ce parc d’un nouveau genre. Début des années 50. Tony Belluin est rattrapé par l’attrait de son parc. Une vidéo compromettante le montrant tuant un individu près d’une porte dérobée du parc l’entraîne vers un procès et une déchéance inévitable. Mais en 2050, même si la peine de mort telle qu’on l’a connaît a disparu, trop cruelle, les condamnés sont envoyés en Afrique au milieu de nulle part ou dans des zones contaminées et advienne que pourra ! L’Afrique est en effet devenu la poubelle de l’Occident et l’endroit où les condamnés à mort, notamment Américains, sont parachutés. Tony Belluin n’échappe pas à la règle et se retrouve parachuté en milieu très hostile. Il n’est pas tué par les drones de surveillance mais se retrouve esseulé. La chance le place sur la route de Jean-Baptiste un révolutionnaire local qui n’a qu’une envie celle de se venger de ceux qui ont en enlevé son fils. Cette association contre nature va faire des étincelles pour que l’un retrouve son fils et l’autre essaie de prouver son innocence et son injuste inculpation. Mais Tony n’est pas seul. Sa fille Joannie n’a jamais cru en la culpabilité de son père et va chercher avec sa meilleure amie Serena et son copain James de retrouver la trace de Tony. Serena, astucieuse et geek ingénieuse va tout mettre en œuvre pour aider Joannie à retrouver la trace de son père et essayer par la même occasion de prouver l’innocence de Tony Belluin. Quel mystère se trouve derrière la porte dérobée ? Antoine Belluin n’est pas seul et en 2050 cela a toute son importance. Voici un roman qui ne laisse pas indifférent tant les pires choses y sont exprimées. On espère que cela n’arrivera jamais… et pourtant…les pires idées deviennent parfois réalité. L’histoire est prenante. D’un côté la quête des enfants d’Antoine pour prouver son innocence. De l’autre, l’évolution de Tony dans un milieu hostile. Un bon équilibre entre ces deux récits qui vont se recouper pour une fin qu’on entrevoit mais qu’on n’imagine pas réelle. Le pire peut dépasser l’imagination. L’auteur nous offre un roman abouti dans la construction et dans l’intrigue. Très réussi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close