Sarah Jane

Résumé de l’éditeur : Surnommée « Mignonne », ce qui ne lui va pas comme un gant, Sarah Jane Pullman a déjà trop vécu pour son jeune âge : famille dysfonctionnelle, fugue à l’adolescence, crimes, petits boulots dans des fast-food… on se demande comment elle parvient à redresser la barre. Elle y arrive et, à sa grande surprise, est engagée comme agent au poste de police de la petite ville de Farr. Lorsque le shérif titulaire disparaît, c’est elle qui prend sa place. Mais Sarah Jane ne se satisfait pas de la situation. Cet homme, Cal, était son mentor, son appui, et elle ne peut accepter qu’il se soit évanoui dans la nature. Elle va découvrir des choses qu’elle ne soupçonnait pas… Grand Prix de Littérature policière pour Le tueur se meurt, James Sallis s’est fait connaître du grand public pour son livre Drive, adapté au cinéma avec Ryan Gosling.

Sarah Jane Pullman est une femme solitaire et entière. Appelée Mignonne par son père qui la croit frêle et douce, elle part vite de la maison, à l’aventure, pour prendre le contrepoint de ce surnom qui ne lui convient pas, à elle. Partie à la découverte du monde à son jeune âge, elle ne s’attendait pas à avoir finalement mille vies. Chef de cuisine, étudiante, compagne de policier et victime de maltraitance, compagne d’un autre policier, descendu en service (décidément les policiers ne lui réussissent pas…), compagne d’un dépressif l’ayant poussé à partir de leur domicile, militaire. Dans tout cela ce sont peut être les hommes qui le lui réussissent pas finalement. Arrivée à Farr, après être encore partie précipitamment du foyer conjugal, elle rencontre Cal, shérif en exercice de la ville, qui lui offre un poste de Shérif adjointe alors qu’elle n’a aucune expérience du poste. Comment est-ce possible ? Pourquoi lui confier un poste qu’elle ne connaît pas et pour lequel elle n’est sans doute pas la mieux placée. Cal a peut-être vu quelque chose en elle, un futur successeur efficace et honnête… Cal lui apprendra beaucoup, jusqu’au jour où Cal disparaît sans laisser de trace. Sarah est alors propulsée Shérif et doit enquêter sur la disparition de son mentor, en plus des affaires courantes. Elle ne s’attendait toutefois pas au dénouement de cette enquête et surtout à ce qu’elle va faire ressurgir de son passé. Sarah voulait être à Farr pour s’éloigner de tout et oublier, mais son passé va bientôt la rattraper. Ce récit, présenté comme un journal ou un livre dans le livre, est écrit à la première personne. Il présente la vie d’une jeune femme, de son adolescence à sa vie d’adulte. Pas vraiment un journal intime, mais une présentation de sa vie, avec ses hauts et ses bas et les très mauvais côtés parfois. L’auteur s’est adapté à cette forme de récit avec des flashbacks ou des digressions, mais l’ensemble garde une cohérence très intéressante. Le style pourra surprendre mais la qualité du récit et le dénouement font de cette histoire une réussite. A découvrir. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close