Temps noirs

Résumé de l’éditeur : L’officier Denny Rakestraw et les « officiers nègres » Lucius Boggs et Tommy Smith ont du pain sur la planche dans un Atlanta surpeuplé et en pleine mutation. Nous sommes en 1950 et les tensions raciales sont légion alors que des familles noires, y compris la soeur de Smith, commencent à s’installer dans des quartiers autrefois entièrement blancs. Lorsque le beau-frère de Rake lance un projet visant à rallier le Ku Klux Klan à la « sauvegarde » de son quartier, les conséquences deviennent incontrôlables, forçant Rake à choisir entre la loyauté envers sa famille et la loi. Parallèlement, Boggs et Smith tentent d’arrêter l’approvisionnement en drogues sur leur territoire, se retrouvant face à des ennemis plus puissants que prévu : flics et ex-détenus corrompus, chemises noires nazies et voyou.

Début des années 50 aux Etats-Unis, plus précisément à Atlanta. La ségrégation sévit toujours et les Noirs sont cantonnés dans Darktown sans vraiment avoir la possibilité de s’installer ailleurs. Pourtant certaines familles osent acheter des maisons dans des quartiers Blancs. Ils ne s’attendent toutefois pas à la réaction des habitants de ces quartiers qui les voient arriver d’un très mauvais œil. Des Noirs dans un quartier Blanc et c’est la valeur des maisons du quartier qui va chuter de manière vertigineuse. Le seul moyen, c’est de faire partir les nouveaux arrivés, et toutes les options sont possibles, la méthode douce en espérant racheter les maisons des Noirs, mais surtout la méthode dure avec les menaces, les destructions de biens et même les passages à tabac purs et simples. C’est ainsi que Malcom Greer est retrouvé inconscient près de sa maison. Conduit à l’hôpital, il est en piteux état. Sa femme, Rebecca, demande à son frère d’essayer de faire quelques chose. Tommy Smith est flic. L’un des flics Noirs de l’APD. Depuis quelques années, Atlanta a embauché des agents de couleur afin de patrouiller dans Darktown et d’y faire respecter la loi. Smith et son coéquipier Boggs font partie des équipes de patrouilles. Quand sa sœur le prévient pour son mari, Smith se rend sur place, mais constate qu’il lui sera très difficile d’obtenir de l’aide. Un quartier Blanc soutenu par les Blancs et par des flics Blancs. La victime est Noire. La conclusion est simple, il n’y aura pas d’enquête. D’autant plus que Smith et Boggs ont eux aussi fort à faire avec une autre enquête pour trafic dans un autre quartier de la ville. Des flics Noirs ne sont jamais les bienvenus d’autant que les trafiquants sont eux-mêmes protégés par la police Blanche. Seuls les flics Noirs semblent incorruptibles. Dans cette ville d’Atlanta, être flic ne donne pas toujours les bons droits, encore moins lorsqu’on est Noir. Mais la résolution de toutes ces affaires peut peut-être venir de l’aide de flics Blancs, un peu moins corrompus que les autres ou du moins, moins bêtes que les autres. Leur chef McInnis et l’inspecteur Rakestraw sont de ceux-là. Leur soutien, même ténu, permettra aux enquêtes d’avancer. Mais attention à la réaction des Klansmen qui ne sont jamais bien loin. A moins que les Colombiens soient eux aussi de retour. Décidément, il ne fait pas bon vivre à Atlanta dans les années 50. Un roman noir rythmé et très bien construit. On n’en perd pas une miette. Les enquêtes se croisent, se rejoignent et l’intrigue se met en place naturellement. Une plongée féroce dans l’Atlanta ségrégationniste des années 50. C’est cru, dur, parfois drôle, sans doute juste, et c’est assez effrayant de constater tout ce que les minorités ont pu vivre à cette époque (et encore maintenant). Une histoire bien tenue jusqu’au bout. Les personnages sont vraiment forts, tous. On imagine bien les scènes et les échanges. Une belle leçon donnée par cet auteur à découvrir. Un roman indispensable, incontournable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close