Tuer le fils

Résumé de l’éditeur : Matthieu Fabas a tué parce qu’il voulait prouver qu’il était un homme. Un meurtre inutile, juste pour que son père arrête de le traiter comme un moins que rien. Verdict, 15 ans de prison. Le lendemain de sa libération, c’est le père de Matthieu qui est assassiné et le coupable semble tout désigné. Mais pourquoi Matthieu sacrifierait-il une nouvelle fois sa vie ? Pour l’inspecteur Cérisol chargé de l’enquête et pour ses hommes, cela ne colle pas. Reste à plonger dans l’histoire de ces deux hommes, père et fils, pour comprendre leur terrible relation.
Derrière cette intrigue policière qu’on ne lâche pas, ce nouveau roman de Benoît Séverac nous parle des sommes de courage et de défis, de renoncements et de non-dits qui unissent un père et un fils cherchant tous deux à savoir ce que c’est qu’être un homme.

Ne passez pas à côté de ce thriller extrêmement haletant doublé d’une réflexion sur la complexité de la relation entre un père et son fils. Le roman est bien construit et une fois commencé, il est difficile à lâcher. Les chapitres sont courts mais denses. Les rebondissements rythment et soutiennent bien l’ensemble. Le visuel est soigné et simplement touchant. L’écriture de Benoît Sévérac est sensible, elle a encore gagné en maturité, et elle est teintée d’humour. Il manie les retours en arrière avec une incroyable habileté. L’intrigue est intelligemment menée et les thèmes sous-jacents sont bouleversants : virilité, convictions et rédemption entre autres… L’expérience de l’auteur en milieu carcéral ajoute une plus-value certaine et beaucoup d’humanité à son texte. Il parvient à brosser le portrait psychologique de ses personnages avec beaucoup de finesse. Que ce soit ceux de Matthieu et de son père ou ceux des trois agents chargés de l’enquête. On s’attache autant aux protagonistes qu’aux personnages secondaires car chacun a ses failles.  J’ai beaucoup apprécié l’alternance des textes écrits par Matthieu et la narration. Ce roman de haute volée, bien noir et très humain, est une véritable réussite avec son suspense à toute épreuve. Magistral !

1 réflexion sur « Tuer le fils »

  1. Merci pour ce retour, très touché. BS

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close