Les Gardiens

Résumé de l’éditeur : 2052. L’Angleterre est divisée en deux sociétés. Les cités, modernes et surpeuplées, et la campagne, où le temps semble s’être arrêté. Rob est un jeune adolescent né dans la cité. Lorsqu’il se retrouve orphelin, il est envoyé dans un pensionnat sordide. Il décide que sa seule option est de tenter sa chance et franchir la Barrière qui le sépare de la campagne. Là, il en est persuadé, la vie sera meilleure. Utopie ou mensonge? Un grand classique anglais de la littérature de jeunesse de science-fiction, publié dans de nombreuses langues.

Comment ai-je pu passer à côté de cette belle réédition aux éditions Mijade d’un grand classique de la littérature de l’imaginaire ? Initialement paru en 1970, ce roman de science-fiction n’a pas pris une ride car l’intrigue futuriste nous plonge dans l’Angleterre de 2052. Le visuel très réussi d’Annick Masson a immédiatement retenu mon attention car il traduit bien l’univers du roman.
Une belle énergie se dégage de ce texte, court, mais fort et dense. De nombreux thèmes sous-jacents nous invitent à la réflexion : la liberté, l’anti-conformisme, l’insoumission, l’espoir, la capacité d’adaptation de l’être humain…
Le jeune héros, Rob Randall, est orphelin et il aspire à vivre dans un monde meilleur. Il décide de franchir une frontière interdite qui lui permettra de passer de la cité à la campagne, avec l’espoir d’y découvrir une vie plus douce et la liberté qui lui manque tant dans son pensionnat… A l’approche de « La Barrière », à la lisière de la campagne, certains passages sont emplis de poésie car Rob s’émerveille de petits bonheurs simples : voir le ciel étoilé, découvrir de nouvelles odeurs, écouter le bruit des animaux… Mais les questions se bousculent : va t’il réussir à passer ? Ne devrait-il pas rester dans sa zone de « confort » où il est certes privé de liberté mais qu’il connaît bien ? La campagne est-elle réellement aussi prometteuse qu’elle en a l’air ? Et la révolte va-t’elle finir par gronder dans la cité ? La seconde partie du roman va prendre une nouvelle tournure…
J’ai dévoré cette histoire palpitante en quelques heures. Impossible de lâcher ce livre parfaitement abouti car c’est une petite pépite. Ce roman est à recommander absolument tous les ados à partir de 13 ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close