Mauvaise main

Résumé de l’éditeur : Éric, quasiment à la rue avec une femme sur le point d’accoucher, n’a plus de travail. Il n’a qu’une seule solution pour s’en sortir : quitter la ville pour rejoindre la scierie familiale, perdue en pleine ligne  bleue des Vosges. Un retour aux sources compliqué quand on n’a pas vu les siens depuis des années. Il y a ça, et surtout les secrets de famille, sans compter les magouilles du frère aîné qui règne en véritable tyran sur le domaine. Une France profonde et noire où il ne fait pas bon s’aventurer…

Eric et Elise sont bien mal partis dans la vie. Éric a été abandonné par sa famille à 5 ans après un accident qui lui a coûté sa main droite. Élise, quant à elle, est une enfant de la DDASS sans attache ni parents. Ils se rencontrent et finissent par se marier. De cet amour, ils attendent un heureux événement. Mais dans la famille Groux d’Éric rien ne se passe comme prévu. Éric n’a pas de travail et Élise se fait licencier. Éric n’a plus d’autre choix que celui de recontacter sa mère pour lui demander l’hospitalité et éventuellement un travail dans la scierie de son père actuellement dirigée par ses frères. C’est dans ce contexte particulier que les deux jeunes mariés se retrouvent au milieu des Vosges, isolés de tout, dans cette scierie où ils ne sont visiblement pas les bienvenus. Et pour cause, pas de bois, pas de livraison, pas de débit, pas d’acheteurs… Cette situation surprend tout de suite Élise alors qu’Eric s’obstine à faire comme si tout était normal, se rend à Saint-Dié pour trouver du travail et se met à boire. Les choses ne sont décidement pas normales dans cette autre famille Groux, ce clan, et cela fait peur à Élise qui est sur le point d’accoucher.
Cette scierie s’apparente peu à peu à une secte contrôlée par Léo, le frère aîné d’Éric. Il décide, les autres exécutent sans piper mot, sauf peut-être Eléonore la mère d’Éric qui semble encore avoir son mot à dire et retenir son fils aîné, mais jusqu’à quand ? 
Des frères dociles, des femmes soumises, des rentrées d’argent sans travail ou presque, Élise est prête à tout pour faire ouvrir les yeux à son mari pendant que ce dernier trouve un remède à son mal-être en se rapprochant de ses frères. Jusqu’où cela peut-il aller ? Jusqu’à l’impensable pour Élise et Éric. Le piège se ressert peu à peu sur eux jusqu’à les emmener dans une spirale d’où ils auront beaucoup de mal à sortir. Toute la famille sera bouleversée. Un polar abouti et rondement mené. Dans une campagne délaissée où le travail ne suffit pas et où il faut subvenir aux besoins de sa famille. Il s’avère parfois plus facile pour eux de se tourner vers l’illégalité…
Ce roman invite à la réflexion sur les limites à ne pas franchir et les relations de famille perverses et gangrénées par la jalousie et la soumission. Une histoire forte qui fait réfléchir sur les meilleures décisions à prendre en de telles circonstances. Qu’aurions-nous fait à la place d’Éric, déchiré entre deux familles, celle qu’il s’est construit et celle qui l’a rejetée et pour laquelle il a tout de même un attachement. Une lecture rapide pour bon moment polar !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close