La Cave

Résumé de l’éditeur : Avec ses parents, son frère, ses copines et son petit ami, Summer mène une vie tout à fait banale. Mais un soir, elle croise la route de Trèfle et se retrouve enfermée dans une cave, en compagnie de trois autres filles : Rose, Iris et Violette. Mais contrairement à ces autres filles soumises à la folie maniaque et meurtrière de Trèfle, Summer, rebaptisée Lilas, n’est pas prête à se laisser dépérir…

Lilas, Iris, Rose et Violette sont prisonnières dans la cave de Colin, un psychopathe qui souhaite former une famille avec ces quatre filles. Rose, Violette et Iris étaient des filles un peu à la marge. Lilas (Summer) est plutôt une adolescente équilibrée, aimée de ses proches et de son petit ami et elle veut à tout pris s’échapper de cet enfer. D’autant que Trèfle ne se contente pas de les retenir dans cette cave sans voir le jour, mais s’acharne également à assassiner sans remords, devant ses filles, des prostituées ramassées prêt de son domicile. Pour le plaisir, non, car il pense sincèrement que ces femmes font du mal en détruisant la vie des hommes qu’elles rencontrent. Le dilemme est immense pour les quatre filles qui doivent sans cesse être présentables, nettoyer cette cave, et en plus assister sans pouvoir intervenir (sous peine de mort) à la détresse et à la mort des filles de joie amenées par Trèfle. Les semaines, les mois et mêmes les années passent pour certaines sans que le moindre espoir de sortie n’apparaisse. Lilas, Summer, a tout de même gardé cette faible lumière au fond d’elle. Son petit ami Lewis, ses parents, sa famille doivent forcément la rechercher, il ne peut en être autrement. On ne peut pas l’avoir abandonnée comme cela. On finira par la retrouver. Mais quand ? Plus le temps passe plus c’est difficile, plus les sévices sont durs et plus l’espoir s’amenuise… Le roman est écrit à la première personne, que ce soit pour le point de vue de Summer, celui de Lewis ou celui du psychopathe Trèfle. Cela donne encore plus de réalisme à ce thriller psychologique bien construit et bien écrit. Le temps s’écoule dans cette cave ou la situation reste tendue et très difficile pour ces quatre fleurs. On espère que Summer pourra faire quelque chose pour elle et les autres filles avant qu’il ne soit trop tard…  Bien que ce récit se passe en vase clos, peu de longueurs dans l’intrigue même si la vie des captives est très planifiée. Les événements, les supplices, s’enchaînent jusqu’au dénouement.
Ce roman se lit bien, d’une traite. Pour celui qui aime les thrillers psychologiques, c’est une petite pépite. Pour ceux qui découvrent c’est un bon roman d’initiation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close