Un Samedi soir entre amis

Résumé de l’éditeur : Quand arrive le week-end, tout est possible… même le pire. Claire, inquiète, consulte à nouveau son portable. Il est vingt heures passées et son petit ami, qui était censé venir la chercher, est introuvable. Cela fait bientôt six mois qu’ils sont ensemble, Claire le connaît bien. Mehdi est toujours à l’heure. François est extrêmement organisé. Grâce à lui, la soirée du samedi est devenue un événement incontournable que ses voisins, choisis avec le plus grand soin, ne rateraient pour rien au monde. C’est le moment idéal pour décompresser et se relâcher. En plein cœur de la forêt, Mehdi est nu. Il tremble. Malgré l’obscurité, il parvient à repérer plusieurs personnes autour de lui, les rires vont bon train, tout le monde semble à la fête… Mais qu’attend-on vraiment de lui ?

Voilà un polar original et déstabilisant dans le paysage éditorial actuel. Ce roman se démarque de tous les autres par le thème abordé et par sa structure narrative singulière qui alterne le passé et le présent. Le racisme est rarement évoqué de manière si complète et si brutale dans les romans contemporains. Par ailleurs, le déroulement de l’histoire n’est pas linéaire. L’alternance des chapitres entame un peu le suspense, dans la mesure où les éléments sont progressivement dévoilés, mais la lecture reste passionnante car la psychologie des personnages est finement travaillée et l’intrigue est bien ficelée jusqu’au bout. Anthony Bussonnais a le mérite d’évoquer la montée du racisme ordinaire poussée à ses extrêmes. Il brosse soigneusement le portrait de chaque protagoniste. Les descriptions sont parfois crues et insoutenables, mais l’auteur est une plume très prometteuse et on lui pardonne quelques stéréotypes ou invraisemblances. Mehdi n’était pas au bon endroit au bon moment et on assiste à son interminable captivité en se demandant s’il va s’en sortir vivant…
Les dernières pages sont haletantes et angoissantes à souhait. La dernière ligne est glaçante… Ce premier roman de l’auteur a obtenu le Prix Kobo by Fnac Préludes et c’est mérité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close